Des moments à partager, des histoires à vivre, un regard différent sur les motards, faisons la route ensemble.

Livre d'or

Vous pouvez commenter, ou laisser vos impressions ici.

Un livre d'or est un livre (ou une page web, ou tout autre support d'écrit) où des personnes inscrivent des félicitations ou des témoignages sur quelque chose (un lieu, un événement).

Dans un hôtel de ville, un restaurant ou un gîte ou lors d'un mariage, un livre d'or peut être rédigé par les clients ou les invités pour qu'ils témoignent de leur passage. Son but principal est de permettre aux visiteurs d'exprimer leur gratitude et leur soutien. Le livre d'or s'oppose au livre de doléances.

21 message(s) dans le livre d'or

  • Jean RIGOT
  • Le 29/09/2019

Sortie des 13, 14 et 15 septembre en Andorre.

Nous étions 10 : Claude et Laurence, Pascal et Judith, Jean Bernard et Brigitte, Gérard et Annie,
Pascal et Jean (non, non, ces derniers ne sont pas en couple comme certains l'ont suggéré!!!)
sur 6 motos, dont une BMW R 1200 RS. Inutile de parler des autres.

Chapitre 1 : où nous sommes partis en retard.
J n'ayant pas lu la notice d'utilisation de son casque, n'a rien trouvé de mieux que de
décrocher sa visière. Aussitôt G,notre génie de la mécanique, a fait jaillir d'on ne sait où sa trousse
à outils : tournevis dans une main, burin dans l'autre, perceuse ailleurs, et, en moins de temps
qu'il n'en faut pour le dire, tout était rentré dans l'ordre.
Nous sommes partis par un petit temps frais.
L'ouvreur, grâce à son GPS, nous a emmenés jusqu'à Lannemezan SANS SE TROMPER
et après, à la grâce de Dieu.
Il a fait froid dans les vallées encaissées des montagnes, mais notre
volonté n'a pas faibli, surtout après une pause café.

Chapitre 2 : où nous faisons de l'escalade en motos
Andorra la Vieja, son hôtel, et son garage/parking qui est tout en haut d'un raidillon empierré,
casse g.....à souhait, à tel point que certains dégonflés n'ont même pas osé s'y aventurer.
4 motos dehors, sur la même place de parking, ce qui ne les a pas empêché de payer plein pot,
et une moto bien à l'abri au garage ; devinez la quelle, et oui, toujours la plus belle.
Prise en compte des chambres, et un petit tour dans la ville où était en visite notre Président de
la République bien aimé, hé-hé, en sa qualité de co-prince d'Andorre.
Assis à la terrasse d'un café en train de siroter une bonne bière bien fraîche, nous avons vu
son auguste main nous faire un petit coucou alors qu'il passait en voiture.
Ces dames n'ont pas été enchanté de sa présence car les magasins étaient fermés à cette occasion

Chapitre 3 : où nous découvrons les endroits typiques
le GPS dûment renseigné, nous sommes allés à L'endroit qu'il faut voir : une splendide
zone industrielle, avec de non moins splendides hangars. Si vous allez en Andorre, la visite
vaut le détour : demandez les coordonnées à JB
Puis, ce GPS nous a emmenés dans la montagne, sur une route large comme un sentier de chèvres
et dont le revêtement n'avait pas été refait depuis sa construction en 1924, route néanmoins très
fréquentée puisque nous avons croisé pas moins d'1 voiture, 2 motos, des vaches, et des cailloux

Chapitre 4 : où certains motards se couvrent de ridicule :
arrêtés à un feu rouge, voilà qu'un minable scooter, chevauché par une charmante jeune femme,
se porte à notre hauteur. Certains parmi nous, voulant impressionner cette accorte personne, se
mettent à faire ronfler leur moteur avec de larges sourires ironiques.
Mal leur en pris.
Le feu passe au vert, et le petit scooter grille la politesse à ses soit-disant rois de la poignée des
gaz, qui se retrouvent honteux, tout penauds et marris.

Chapitre 5 : où la passagère ne fait pas son travail :
le dénommé P, fier comme Artaban au guidon de sa Vara Zéro, roulant comme un cycliste, la
tête dans le guidon, et dans ses conditions ne pouvant pas voir les différents panneaux de
signalisation, a confié à sa passagère, J, le soin de s'en occuper. Mais celle-ci, rêvant à la belle
petite robe aperçue dans un magasin, a omis de lui signaler que le feu était au rouge.
Heureusement que les forces de l'ordre n'étaient pas présentes car ils ne rigolent pas ici.

Chapitre 6 : où certains fantasment :
lors de notre arrêt au Pas de la Caze, pour faire les derniers achats, Pascal, celui de la Dauvillage,
est tombé en arrêt devant une affriolante nuisette noire et transparente, et a songé à l'acheter.
Seul petit problème de taille, il lui manque l'accorte personne pour la revêtir.
Il lance donc un appel pressant : je cherche une feeeeeeeeeeeemme
Ami motard, si tu en trouves une sur ta route, pense à lui

Chapitre 7 : où nous respectons les consignes :
avant le départ, le PDG du MCTB nous avait donné une consigne très précise : pas plus de 10%
de perte, et bien nous avons respecté cette consigne à la lettre puisque nous n'avons perdu que 2
personnes : un motard qui ne sait pas lire puisqu'il a confondu Tarbes et Toulouse, et sa passagère
aussi responsable que lui et qui, elle, a confondu sa droite et sa gauche. Et, pendant que nous, les
bons, nous nous désaltérions à l'ombre, sur la place de Foix, eux, ils roulaient, ils roulaient...

Chapitre 8 : où les femmes ont dévalisé tous les magasins d'Andorre
tout est contenu dans la phrase
La carte bleue (de leur mari) a chauffé
Tous les magasins ?
Non, pas tous, car elles n'ont pas daigné faire les magasins pour les hommes qui avaient
pourtant repéré de belles choses.
Et quand ses malheureux ont eu l'autorisation de faire un tour dans les boutiques de moto,
il ne restait plus d'argent sur leur compte. Sniff

Chapitre 9 : où on résume :
689km en 3 jours, temps clément, bien mangé, bien, enfin, pas trop, bu, bonne ambiance,
et tout ça pour une somme des plus modiques.
Avons fait le plein d'alcool, de cigarettes, d'essence, pour des prix défiants toute concurrence

A refaire, ailleurs, mais pas où nous emmène le GPS

  • Brigitte GRÉAU
  • Le 02/07/2019

Coucou voici le résumé de notre séjour dans le Var où nous étions 6 adhérents à participer à cette sortie du 8 au 15 juin Bernard, Jean ,Pascal et Claude en moto Laurence et moi même en voiture.
Le 8 départ à 8 heures beau temps circulation dense et bouchons principalement de l'autoroute (634km) arrivé à St Aygulf installation dans nos mobile homes apéro et plancha
Le 9 départ pour Nice en passant par la stèle de Coluche déjeuner à la place au marché aux fleurs puis flânerie dans le vieux Nice (193km) de retour au camping trempette des pieds dans la mer méditerranée apéro dîner
Le 10 départ pour le Mercantour mais la pluie nous a empêché de continuer nous avons déjeuner dans le joli village de saint Martin la vesubie puis redescendu pour visiter le village médiéval de EZE.(265km)
Le 11 beau temps visite de Fréjus et St Raphaël déjeuner au camping poissons à la plancha puis départ pour St Tropez où nous avions rdv avec BB. Arrivé sur place seule sa statue nous attendait mais Pascal etait content il a vu la célèbre gendarmerie....
Balade sur le port commentaire de Jean "beau village pas snob" (92km)
Le 12 départ 8h30 pour les gorges du Verdon accompagné de Henry notre ami motard varois très belle balade beaux paysages et beau temps déjeuner à Moustier sainte Marie puis retour en passant par le lac de sainte Croix (245km)
Le 13 découverte de la corniche d'or c est la route bord de mer de St Raphaël à Cannes
Promenade sur Cannes et dejeuner cuisine italienne puis petit tour sur Monaco où nous attendait les princesses Steph et Caroline.?.retour sur Fréjus chez Henry et Maria pour un apéro sympa avec tapenade maison une soirée agréable (197km)
Le 14 vent très violent abandon de la sortie prévue les calanques de Cassis en bateau à la place marché à St Aygulf piscine pétanque journée détente achats souvenirs et produits locaux (6km)
Le 15 départ 9h30 pour Tarbes vent temps gris dernier diner à la maison pas pressé de se quitter après ce séjour super sympa (629km)

Et maintenant les couacs et les annecdotes eh oui il y en a heureusement :
J.B problème de pression au pneu avant un pneu changé juste avant de partir : l'obus de la valve mal serrée réparation faite sur place
Claude nous a fait le coup de la batterie HS changement de batterie sur place
Laurence a fêté l anniversaire de son chéri avec une énorme tropezienne je parle du gâteau bien sûr Pascal a trouvé les parts trop petites....
Jean nous a trouvé du vin de couleurs différentes pour l apéro du vin bleu jaune orange ....
Pascal n'a pas trouvé de futchene!,,,
Claude confond un oeuf d'oiseau avec le cochonnet et envoie sa boule dans l'arbre grosse rigolade
J.B ne connais pas la longueur de sa moto et la gare sur le trottoir de Cannes non loin de celle de Jean mais lui il se prend un pv ?.
Jean en sortant de son lit demonte toutes les lattes et se retrouve le c..l par terre explosion de rire mais pas de bobo cucul
Soirée casino avec dégustation du plat local : un couscous

Vraiment un sejour très agréable et super sympa merci aux participants
Pour l année prochaine nous prévoyons soit la Bretagne avec un week-end au Puy du Fou soit la côte basque espagnol
Merci à tous de bien vouloir y réfléchir dès à présent ou de faire d'autres propositions, mais attention il faut se décider très tôt.
À bientôt pour de nouvelles ballades sur nos belles routes de France ou d'ailleurs
Brigitte

Écrire un message sur le livre d'or

Il y a des jours où le verbe aimer prend tout son sens.
Il y a des jours où le mot amitié s'illustre de la plus belle des façons.
Il y a des jours qui changent une vie.
Le 23 mars 2019 a été un de ceux-là. 

Merci à Nathalie, Jean François et toute la famille Courtiade

pour nous avoir permis de participer aux festivités de leur union


 

Publicité

(HUMOUR 45° comme le Ricard )

Sponsorisée par MSI le spécialiste de la tranquilité informatique

Lexomil